Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Swiss Re a retrouvé les chiffres noirs au deuxième trimestre 2010, atteignant un bénéfice net de 812 millions de dollars (855 millions de francs). Tout comme le numéro un mondial de la réassurance Munich Re, son dauphin zurichois a dépassé les attentes des analystes au terme d'une période riche en catastrophes.
La performance du numéro deux mondial du secteur apparaît largement supérieure aux prévisions qui escomptaient un résultat net de 388 millions de dollars. L'an dernier à cette période, Swiss Re accusait une perte de 342 millions de dollars.
La performance souligne la capacité du groupe à demeurer durablement rentable malgré les conditions de marché difficiles, a relevé jeudi son patron Stefan Lippe, cité dans le communiqué.
Les primes brutes encaissées ont reculé à 4,7 milliards de dollars, contre près de 5,58 milliards un an auparavant. Swiss Re fait par ailleurs état de fonds propres en hausse à 27,5 milliards de dollars, contre 26,2 milliards entre avril et juin 2009, un niveau également au-dessus des attentes.
Lourdes catastrophes
Entre avril et juin, Swiss Re a subi les effets de plusieurs grandes catastrophes, telles que les tremblements de terre au Chili et la marée noire dans le Golfe du Mexique. A eux deux, ces évènements ont coûté 830 millions de dollars au réassureur.
Le groupe a ainsi inscrit des coûts de 630 millions de dollars avant impôts concernant le tremblement de terre au Chili et 200 millions pour le naufrage de la plateforme pétrole Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique.
Ces sinistres ont grevé les résultats du groupe dans son coeur de métier, les dommages et responsabilité civile ("Property & Casualty"). Le bénéfice opérationnel y a ainsi chuté à 455 millions de dollars, contre 896 millions un an plus tôt.
Le ratio combiné (les prestations versées et frais généraux rapportés aux primes encaissées) s'est péjoré à 102% contre encore 89,4% au deuxième trimestre de 2009. Reste qu'il s'est amélioré d'un trimestre à l'autre: le ratio combiné avait en effet atteint 109,4% au terme des trois premiers mois de l'année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS