Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Profitant encore de l'absence de catastrophes naturelles d'envergue, mais aussi d'un effet unique, Swiss Re a fortement accru sa rentabilité au 3e trimestre. Le réassureur zurichois a vu son bénéfice net bondir de 54% sur un an à 2,22 milliards de dollars (2,1 milliards de francs).

Le bénéfice net attribuable aux seuls actionnaires de Swiss Re est lui ressorti à 2,18 milliards de dollars, un montant en hausse de 62%, a précisé jeudi Swiss Re. Le numéro deux mondial de la réassurance explique l'évolution par l'absence de catastrophes naturelles d'importance et un gain unique lié à la cession des activités américaines d'Admin Re à Jackson National Life Insurance.

Finalisée début septembre, la transaction a entrainé un gain unique de 626 millions de dollars sur la période sous revue, alors que Swiss Re avait porté dans ses comptes du 2e trimestre une perte évaluée à un milliard. Au final, la cession se solde par une perte cumulée de 400 millions de dollars.

La performance a largement dépassé les attentes des analystes, lesquels, interrogés par l'agence AWP, tablaient sur un bénéfice net de 1,3 milliard de dollars.

Pas d'estimations pour Sandy

Au final, les revenus sont dans l'ensemble ressortis à 9,81 milliards de dollars, contre 5,65 milliards à l'issue du 3e trimestre 2011. Après neuf mois en 2012, les primes et honoraires se chiffrent à 18,91 milliards, contre 16,44 milliards il y a un an. Le bénéfice net n'est pas loin d'avoir doublé, passant de 1,86 à 3,58 milliards.

Evoquant l'ouragan Sandy, qui a balayé le 29 octobre dernier la côte nord-est des Etats-Unis, Swiss Re estime qu'il est encore trop tôt pour estimer le coûts des dommages. Une estimation particulièrement complexe en raison des dégâts subis par les infrastructures.

Swiss Re s'estime bien positionné pour atteindre ses objectifs financiers jusqu'en 2015. Le réassureur envisage le versement d'un dividende exceptionnel, pour autant que la direction n'ait pas entrevu d'acquisitions avec ces capitaux excédentaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS