Navigation

Swiss Tennis réclame une indemnité à Masarova

Ce contenu a été publié le 21 janvier 2018 - 12:01
(Keystone-ATS)

Swiss Tennis a entrepris des démarches judiciaires afin d'obtenir réparation après le changement d'allégeance de Rebeka Masarova.

Cette jeune espoir du tennis, née à Bâle d'une mère espagnole et d'un père slovaque, a quitté le giron suisse pour porter les couleurs de l'Espagne.

Le président de Swiss Tennis René Stammbach a écrit à la famille de la joueuse de 18 ans pour lui faire part de ses exigences financières, tout en se disant ouvert au dialogue. Ce faisant, le dirigeant entend aussi alerter la Fédération internationale. "Nous voulons adresser un signal", dit-il. Il demande que les fédérations ayant investi des dizaines voire des centaines de milliers de francs dans la formation de talents soient à l'avenir dédommagées financièrement.

Masarova (WTA 433) avait remporté Roland-Garros juniors en 2016, à l'âge de 16 ans, sous les couleurs suisses. Elle - ou plutôt son entourage - a demandé à jouer à l'avenir pour l'Espagne mais attend toujours de feu vert de l'ITF pour évoluer avec son nouveau pays en Fed Cup.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article