Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré l'érosion des prix et l'impact du franc fort qui ont pesé sur le chiffre d'affaires, Swisscom a accru son bénéfice net de 8,4% à 1,53 milliard de francs sur les neuf premiers mois de 2011. L'opérateur se concentre aujourd'hui sur ses accords de collaboration en matière de fibre optique.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit à 8,54 milliards de francs, en repli de 4,9% au regard de la période correspondante de l'an passé, a indiqué mercredi l'opérateur de télécommunications établi à Berne. En matière de fibre optique, la Commission de la concurrence (COMCO) a contraint l'opérateur historique de revoir ses accords de collaboration avec les services industriels de la ville de Bâle (IWB).

La hausse du bénéfice net s'explique par le fait que Swisscom avait dû constituer l'an passé une provision de 102 millions dans le cadre d'une procédure judiciaire en Italie relative à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) engagée contre la filiale Fastweb. La performance a aussi été dopée par un produit unique de 56 millions d'euros (69,35 millions de francs) lié au règlement d'un litige opposant Fastweb à un concurrent. Ces chiffres ont toutefois peiné à convaincre les investisseurs.

Nouveau contrat

Concernant ses accords en matière de fibre optique, la COMCO avait publié en septembre un rapport concernant ces accords de coopération, suite à une enquête de plusieurs mois remettant en cause la collaboration du géant bleu avec plusieurs villes suisses, dont Bâle. Swisscom a apporté des modifications au contrat avec les services industriels de la ville de Bâle, portant notamment sur la protection des investissements.

De plus, Swisscom et les IWB proposent désormais la fibre dite passive, répondant à une exigence de la COMCO. S'exprimant dans le cadre d'une conférence téléphonique, le patron de Swisscom, Carsten Schloter, s'est dit confiant quant à l'obtention du feu vert de la COMCO.

ATS