Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swisscom a vu son bénéfice net chuter à 694 millions de francs, amputé de près de 1,1 milliard à cause de sa filiale italienne Fastweb. Le chiffre d'affaires du premier opérateur suisse a fléchi pour sa part de 4,3% à 11,46 milliards.

Pendant l'exercice 2011, le résultat d'exploitation (EBITDA) a reculé de 0,3% à 4,58 milliards, a indiqué mercredi le géant bleu. Le chiffre d'affaires s'est replié de 250 millions en raison des effets de change. Au premier semestre 2011, l'opérateur avait dégagé un résultat net de 1,53 milliard.

Le repli du bénéfice net du groupe de 1,094 milliard à 694 millions est dû à la correction extraordinaire de la valeur comptable de Fastweb communiquée mi-décembre. La filiale transalpine est mise en difficulté en Italie par la crise de la dette, la saturation du marché du haut débit et les défaillances de créances importantes.

Erosion des prix

La croissance de la clientèle et du volume d'environ 400 millions n'a pas permis de compenser l'érosion des prix dans l'activité principale en Suisse, chiffrée à quelque 500 millions de francs. Malgré tout, les investissements dans l'infrastructure en Suisse ont augmenté de 17,2% à 1,5 milliard et les effectifs ont crû de 564 postes.

Pour l'exercice 2012, Swisscom table sur un chiffre d'affaires net de quelque 11,4 milliards de francs, sur un EBITDA de 4,4 milliards et sur des investissements de 2,2 milliards.

L'an dernier, le nombre de clients de téléphonie mobile en Suisse a augmenté de 3,8% pour atteindre les 6 millions. Swisscom TV a pour sa part gagné 44% en nouveaux clients et les offres combinées 51%.

L'opérateur historique compte désormais 2 millions de smartphones actifs sur son réseau (+63%). Or, si le trafic des données mobiles a doublé en l'espace d'une année, le prix moyen du mégaoctet, lui, a diminué de 40%. Au final, le segment progresse de 11,5% à 485 millions de francs.

ATS