Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Avec le passage à l'analogique, les téléphones ne doivent pas pour autant partir à la casse (photo symbolique).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Swisscom s'est fixé comme objectif d'arrêter la téléphone fixe analogique en 2018. Actuellement, 1,7 million de clients de l'opérateur téléphonent depuis leur station fixe via internet. Le géant bleu doit encore faire passer 200'000 clients au numérique.

Le changement se fera par régions, a expliqué mercredi Beat Döös, responsable de cette opération chez Swisscom, lors d'une conférence téléphonique. Les 20 premières communes, dont celles de la région de Nyon (VD) en Suisse romande, commenceront dès février.

Ensuite suivront quatre grandes régions. Dans les derniers clients téléphonant via l'analogique, il y a de nombreuses personnes âgées qui ne sont pas connectées à internet. L'objectif est donc exigeant et difficile, a ajouté Beat Döös. L'opérateur contacte chaque client privé, d'abord par une lettre et ensuite par téléphone.

Swisscom précise avoir une équipe spécialisée de conseillers sachant s'occuper de tels clients. Selon le cas, un technicien se déplace gratuitement pour procéder à l'installation.

Les clients reçoivent désormais un routeur. Ils doivent brancher leur téléphone dans le routeur, au lieu de le mettre dans la prise murale. Cela marche même avec les téléphones à cadran, si l'on achète un adaptateur spécial, a ajouté Armin Schädeli, porte-parole de Swisscom.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS