Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré l'érosion des prix, Swisscom a étoffé son chiffre d'affaires de 2,4 % à 11,703 milliards de francs l'an dernier. Le bénéfice net a toutefois quasi stagné sur un an à 1,706 milliard (+0,6 %). Le numéro un suisse des télécommunications n'escompte que peu d'impact après la chute de l'euro.

"Nos affaires ont connu une évolution réjouissante", s'est félicité jeudi le patron de Swisscom Urs Schaeppi. Il a évoqué en particulier la forte croissance de Swisscom TV.

En Suisse, le manque à gagner lié à la chute des tarifs, notamment dans l'itinérance, se chiffre à 360 millions de francs. Mais l'afflux de nouveaux clients et les volumes ont rapporté 488 millions, compensant cette tendance.

Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, amortissements et provisions (EBITDA) a lui aussi progressé de 2,6 % à 4,4 milliards de francs. Or, les amortissements et charges fiscales plus élevés ont pesé au final sur le bénéfice net.

Un ménage sur trois

Fin 2014, Swisscom totalisait 6,5 millions de raccordements au réseau mobile en Suisse (+2,1 % sur un an). Les offres combinées ont bondi de 20,8 % à 1,21 million d'abonnés, avec un chiffre d'affaires en hausse de près d'un quart. Les abonnements mobiles Natel infinity représentaient 63 % de l'ensemble (hors grandes entreprises).

Côté réseau fixe, les raccordements Swisscom TV ont progressé de 16,5 %, à 1,17 million, ce qui correspond à un ménage sur trois dans le pays.

Prix concurrentiels

L'an passé, Swisscom a relevé ses investissements de 1,7 % à 2,4 milliards de francs au total, dont 1,7 milliard en Suisse (+3,9 %). La société vise à ce que 99 % de la population profite de hauts débits d'ici fin 2016. Des bandes passantes pouvant atteindre 450 Mégabits/seconde devraient être disponibles pour la fin de l'année.

En comparaison internationale, les prix moyens en Suisse du haut débit fixe et mobile restent compétitifs, voire "dans la moyenne inférieure", dit M. Schaeppi. Et les tarifs vont continuer à baisser.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS