Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swisscom est menacé d'une amende de 143 millions de francs de la part de la Commission de la concurrence (COMCO) pour des comportements illicites concernant la commercialisation de contenus sportifs. L'opérateur historique rejette formellement ces accusations.

Teleclub, le service de télévision payante de Swisscom, bénéficierait d'une position dominante dans la retransmission de championnats nationaux de football et de hockey sur glace, estime le secrétariat de la COMCO. L'opérateur doit proposer des services identiques aux autres opérateurs à "des conditions non discriminatoires".

Swisscom rejette ces accusations et estime que la sanction envisagée par la COMCO est "injustifiée", a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué. Le groupe va étudier le rapport de la commission, riche de 170 pages, et y répondre dans les délais impartis, rappelant que la décision peut être contestée devant le Tribunal administratif fédéral et en dernier recours devant le Tribunal fédéral.

Le géant bleu souligne également les investissements élevés consentis pour étoffer son offre de retransmissions sportives. Sans exclusivité partielle, ces investissements ne pourraient pas être suffisamment protégés, estime Swisscom.

Concurrents mécontents

Le gendarme de la concurrence avait ouvert en avril 2013 une enquête sur la retransmission en direct d'événements sportifs via Pay-TV. Jusqu'à présent, seuls les abonnés de Swisscom TV peuvent recevoir tout l'éventail des matchs suisses de football et de hockey sur glace, ainsi que d'autres manifestations sportives. Les concurrents de Swisscom considèrent comme inacceptable la monopolisation des contenus sportifs.

Reste que la décision incombe à la COMCO. La position du secrétariat peut être comparée à l'acte d'accusation d'un ministère public à l'intention d'un tribunal. Comme une cour, la Commission de la concurrence est libre dans sa décision.

ATS