Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'assemblée du personnel de Swissprinters Lausanne mandate le syndicat syndicom pour négocier avec la direction du groupe qui a décidé de quitter Renens et de se concentrer à Zofingue (AG). Le but est de trouver une alternative viable économiquement et socialement acceptable.

L'assemblée générale du personnel s'est tenue mardi dans un café à l'appel de syndicom, syndicat des médias et de la communication. Une cinquantaine de personnes sont venues malgré le travail pour les uns et les vacances pour les autres: "c'est un succès", se félicite Yan Giroud, responsable romand pour l'industrie graphique chez syndicom, interrogé par l'ats.

Deux représentants de la municipalité de Renens étaient présents ainsi que le responsable de la Commission du personnel de Novartis à Nyon. Avec ce dernier, il s'agissait d'apporter un témoignage: "quand on a un soutien large du personnel, du syndicat, des autorités et de la population, on arrive à obtenir des résultats concrets", comme cela s'est produit à Nyon, relève Yan Giroud.

A l'unanimité

Les participants ont voté à l'unanimité pour soutenir le mandat octroyé au syndicat. Des rencontres vont avoir lieu maintenant avec la commission du personnel et la direction. Les groupes de travail vont plancher sur les propositions pour éviter la fermeture et les licenciements: un management buy-out (reprise par les cadres), une reprise par une autre entreprise ou d'autres idées qui seraient émises, explique le responsable syndical.

Jeudi dernier, le groupe Swissprinters a annoncé qu'il cessait ses activités d'impression sur son site de Renens, aux anciennes Imprimeries Réunies Lausanne (IRL). Il expliquait sa décision par des résultats négatifs persistants. Quelque 120 employés travaillent aux IRL.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS