Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swissquote a plongé dans les chiffres rouges au premier semestre 2015. Le prestataire vaudois de services financiers en ligne a essuyé une perte nette de 10,64 millions de francs, en raison de la provision exceptionnelle de 25 millions annoncée en janvier.

Cette provision doit servir à couvrir "les soldes négatifs des clients touchés par la décision de la Banque nationale suisse" d'abandonner le cours plancher de l'euro le 15 janvier dernier. Pour mémoire, au terme des six premiers mois de l'exercice 2014, Swissquote avait dégagé un bénéfice net de 11,1 millions.

La perte semestrielle de cette année constitue une première pour la société basée à Gland (VD), rappelle celle-ci mardi dans un communiqué. Le bénéfice avant impôts a pour sa part reculé de 11,1% sur un an à 11,7 millions de francs, du fait notamment de l'accroissement des frais de marketing.

Le chiffre d'affaires pour la période considérée a lui augmenté de 5,5% pour s'inscrire à 74 millions de francs. L'afflux de capitaux nouveaux affiche un taux de croissance de 27,1%, pour un montant de 580,2 millions.

En ce qui concerne l'ensemble de l'exercice 2015, Swissquote estime pouvoir dégager un résultat net positif. Quant au chiffre d'affaires, il devrait présenter une augmentation de l'ordre de 10%, soit davantage que la progression constatée après six mois.

ATS