Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - L'entraîneur de l'équipe de Suisse dames de slalom, le Français Lionel Finance, a été démis de ses fonctions.
Le nouveau responsable du secteur alpin féminin, Hans Flatscher, entend repartir sur de nouvelles bases et installer un homme de son choix.
Finance, âgé de 45 ans, avait repris la responsabilité des techniciennes en 2010, avec pour mission de rebâtir un groupe compétitif. Mais il n'a pas connu davantage de succès que ses prédécesseurs, le slalom étant depuis longtemps la discipline faible des Suissesses. Les meilleurs résultats suisses en Coupe du monde de slalom sous l'ère Finance sont deux 14es places, par Denise Feierabend en janvier 2011 à Zagreb et par Wendy Holdener en décembre de la même année à Courchevel.
"Je connais Lionel Finance depuis longtemps, notamment de l'époque où il entraînait les descendeurs canadiens", a déclaré Hans Flatscher. "Je ne crois pas qu'il est l'homme qui puisse remettre à niveau nos slalomeuses. A mon avis, il est d'abord un coach pour les disciplines de vitesse."
Dans le "Matin" de mercredi, Lionel Finance a déclaré avoir été informé de son éviction la semaine passée. "Hans (Flatscher) s'est contenté de me dire (par téléphone) que c'était terminé pour moi. Qu'il voulait changer d'axe mais aussi de responsable. J'ai obtenu un rendez-vous samedi avec le chef du sport de compétition à Swiss-Ski, Dierk Beisel."
Finance dit comprendre la décision mais regrette qu'on ne lui ait "pas laissé le temps d'arriver". Hans Flatscher a déjà trouvé un successeur mais ne souhaite pas encore communiquer son nom tant que le contrat n'est pas signé. "Mais tout est déjà clair", précise-t-il, avant de lâcher qu'il ne s'agit pas d'un Suisse.
Hans Flatscher, arrivé fin mars en remplacement de Mauro Pini, travaillera donc avec un staff presque entièrement renouvelé. De l'ancienne équipe, seul reste Daniele Petrini, le coach des descendeuses. L'ancien entraîneur du groupe de vitesse Stefan Abplanalp avait été prié de s'en aller à fin février déjà, à la suite d'un différend avec Pini.

ATS