Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swissprinters, qui abandonne les Imprimeries Réunies Lausanne (IRL) à Renens (VD), veut imposer unilatéralement son plan de consultation et limiter l'action syndicale, dénonce syndicom. Un report du délai de consultation au 30 septembre est exigé.

A l'issue d'une rencontre vendredi avec la direction de Swissprinters, le syndicat des médias et de la communication se fâche contre "la vision autoritaire du partenariat social" montrée par le groupe alémanique. "Hier bin ich der Chef", a déclaré le directeur national Alfred Wälti, selon syndicom.

Face à cette attitude, le syndicat demande "une réelle procédure de consultation", de pouvoir participer à toutes les séances, le droit d'organiser des assemblées au sein de l'entreprise, l'accès aux groupes de travail, ainsi que davantage de temps afin que tous les employés puissent participer au processus.

Pour Yan Giroud, responsable romand pour l'industrie graphique chez syndicom, il y a "une volonté de Tamedia de jeter les syndicats à la porte". Swissprinters est détenu par Ringier (58,8%), NZZ (25,2%) et Tamedia Publications romandes (anciennement Edipresse, 16%).

Bénéfices en millions

"C'est choquant" que ces groupes dont les bénéfices se comptent en millions de francs laissent tomber le site de Renens. En plus, syndicom essuie "une fin de non recevoir" et le plan appuyé par le canton de Vaud et la commune de Renens est écarté, relève Yan Giroud.

Dans un communiqué, la municipalité de Renens a précisé vendredi qu'elle était prête à envisager un arrière-cautionnement de 200'000 francs au bénéfice de la solution de "management buy out" (rachat par les cadres). Cette voie permettrait de "sauver entre 60 et 70 emplois" sur les 120 personnes travaillant aux IRL.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS