Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le nouveau syndicat de la communication et des médias Syndicom a adopté samedi, au deuxième jour de son congrès fondateur, la politique qu'il entend mener pour les trois prochaines années. Il a notamment exigé 3% d'augmentation de salaires chez Swisscom.
Intitulée "Plus de dignité humaine chez Swisscom", l'une des résolutions demande que l'opérateur renonce à supprimer encore plus d'emplois mais engage au contraire du personnel dans tous les domaines pour améliorer les conditions de travail des employés.
En matière de salaire, le syndicat demande une augmentation de 3% au 1er janvier 2011. Swisscom propose 1,8%, à quoi s'ajoute une prime unique de 1200 francs pour tous les salariés travaillant à plein temps. Les négociations entre les partenaires ont échoué jeudi dernier.
Dans les autres résolutions, Syndicom s'oppose au projet de loi sur les activités de jeunesse et souligne le devoir de solidarité avec les personnes au chômage en fin de droit.
Après avoir approuvé vendredi la fusion entre le Syndicat de la communication et Comedia, quelque 300 délégués ont mis au net la charte du nouveau syndicat et les objectifs à l'horizon 2013.
Syndicom s'engagera en faveur d'une amélioration des conditions de travail dans ses branches (poste, télécoms, industrie graphique), contre un démantèlement de l'Etat social et contre les excès de la politique néo-libérale. Syndicom, avec 47'000 membres, est l'un des trois plus grands syndicats de l'USS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS