Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe agrochimique bâlois Syngenta a annoncé mercredi le départ à fin octobre de son directeur général, l'Américain Mike Mack. L'intérim sera assuré par le chef des finances John Ramsay jusqu'à la nomination d'un nouveau patron.

La démission de Mike Mack ne constitue pas complètement une surprise. Elle intervient dans le contexte des derniers mois, qui a vu Syngenta rejeter les tentatives de rachat par le groupe américain Monsanto. Le choix stratégique du groupe rhénan a été salué par certains, déploré par d'autres.

Pas plus tard que samedi, un groupe d'actionnaires s'est constitué pour exiger un examen de la stratégie de Syngenta. Ils sont notamment dits mécontents de la marche des affaires et de la gestion de la multinationale, lui reprochant notamment d'avoir manqué plusieurs opportunités créatrices de valeur ces dernières années.

Du côté du conseil d'administration, un tout autre son de cloche résonne. Ainsi, son président, le Belge Michel Demaré remercie Mike Mack pour sa "contribution significative" à l'essor de Syngenta au cours de ses presque huit ans dans ses fonctions. Pour mémoire, l'Américain occupe la présidence de la direction générale depuis début 2008.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS