Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Synthes a vu son chiffre d'affaires légèrement augmenter au 1er trimestre. Le spécialiste des implants orthopédiques a enregistré des ventes de 997,5 millions de dollars (910,1 millions de francs), soit une progression de 1,5% par rapport à la même période de l'an dernier.

Par région, seule l'Amérique du Nord, principal marché du groupe soleurois, a accusé un repli (-2,4%). A l'inverse, la croissance a atteint deux chiffres en Asie-Pacifique et dans le reste du monde (Amérique latine, Moyen-Orient et Afrique), a indiqué mercredi la future filiale de l'américain Johnson & Johnson. De son côté l'Europe a stagné (+0,2%).

L'exercice 2012 devrait être aussi exigeant que le précédent, selon l'entreprise. Le rachat de Synthes par Johnson & Johnson devrait être finalisé dans le courant du deuxième trimestre. La Commission européenne a donné la semaine dernière son feu vert à l'opération. Le groupe américain de pharmacie et d'hygiène a au préalable accepté de céder l'intégralité de son activité traumatologie.

Le rachat avait été annoncé en avril 2011. La transaction porte sur 21,3 milliards de dollars (19,4 milliards de francs au cours actuel). Après la reprise, Synthes deviendra une filiale à 100% de Johnson & Johnson. Le siège principal de l'entreprise fondée par l'entrepreneur bernois Hansjörg Wyss en 1977 se trouve à West Chester, en Pennsylvanie.

ATS