Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux attentats ont frappé Damas vendredi dont l'un a tué cinq policiers près d'une mosquée. Le même jour, des manifestations ont eu lieu dans quelques villes de Syrie pour réclamer la chute du régime de Bachar al-Assad.

Dans le même temps, les ministres européens des Affaires étrangères étaient réunis à Paphos, sur l'île de Chypre, pour évoquer la transition et l'aide aux réfugiés syriens. La Commission européenne ayant d'ores et déjà annoncé le déblocage de 50 millions d'euros supplémentaires en faveur des civils.

A Damas, un attentat à la "motocyclette piégée s'est produit à Roukneddine à la sortie de fidèles de la mosquée al-Roukniya", a indiqué la télévision d'Etat, en faisant état de cinq morts parmi les membres des forces de l'ordre.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG qui s'appuie sur un réseau de militants, a donné le même bilan de morts et ajouté que six policiers avaient été blessés.

Un deuxième attentat, cette fois à la voiture piégée, s'est produit deux heures plus tard entre le Palais de justice et le ministère de l'Information, dans le quartier huppé de Mazzé, selon la télévision d'Etat. Des voitures ont été endommagées selon la télévision qui n'a donné un bilan de victimes sans l'immédiat.

Plusieurs manifestations

Les deux attaques ont été attribuées par la télévision à des terroristes. Ces dernières semaines, les attentats se sont multipliés à Damas, malgré les mesures de sécurité prises par le régime. Les rebelles accusent régulièrement le régime d'être responsable de ces attaques, qui sont généralement revendiquées par un groupuscule islamiste.

Des manifestations auraient eu lieu dans plusieurs localités rebelles de la province d'Idleb (nord-ouest), à Harasta dans la province de Damas, ainsi que dans dans deux quartiers d'Alep, selon l'OSDH. Des vidéos ont montré des dizaines de jeunes manifestants dans les quartiers de Barzé et Assali à Damas.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS