Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nouveau président du CICR Peter Maurer a rencontré mardi pour la première fois le président syrien Bachar al-Assad à Damas, une entrevue qualifiée de "positive" par l'organisation. Sur le terrain, combats et bombardements ont fait au moins 58 victimes.

"La rencontre a été positive dans le sens où le président Assad a pris des engagements positifs en réponse aux demandes du CICR", a déclaré à l'ats le porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Hicham Hassan.

Il a précisé que "les discussions ont tourné autour de la protection de la population civile pendant la conduite des hostilités et l'importance de l'accès aux soins de santé et aux biens de première nécessité que sur les visites aux détenus".

Selon la télévision syrienne, Bachar al-Assad a déclaré que la Syrie "se félicite du travail effectué par le CICR en territoire syrien tant qu'il est accompli de manière indépendante et neutre". Peter Maurer doit poursuivre sa visite mercredi par des entrevues avec plusieurs ministres syriens.

Aide suisse augmentée

En matière d'assistance humanitaire, la Suisse a décidé d'augmenter de deux millions de francs son aide en lien avec la crise en Syrie, a annoncé le conseiller fédéral Didier Burkhalter. Berne poursuit aussi ses efforts visant à saisir la Cour pénale internationale (CPI).

Le budget de l'aide helvétique aux victimes de la crise syrienne s'élève désormais à treize millions de francs pour 2012, a déclaré le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Pour un gouvernement de transition

Sur le plan diplomatique, le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle a affirmé qu'il était "urgent" qu'un gouvernement de transition démocratique et représentant toute l'opposition à Bachar al-Assad soit formé pour la Syrie.

De son côté, le président français François Hollande a affirmé à Rome que la France encourage la formation d'un "gouvernement alternatif" en Syrie, aujourd'hui dirigée par un "clan" qui perpétue des "massacres" contre sa population.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS