Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Premier ministre britannique David Cameron s'est dit mardi favorable à une sortie sécurisée du président Bachar al-Assad de Syrie si cela pouvait mettre fin à l'effusion de sang. Cette déclaration intervient alors que l'opposition, réunie à Doha, a pointé l'inaction de la communauté internationale face au massacre.

"Certainement, je ne lui offre pas un plan de sortie en Grande-Bretagne, mais s'il veut partir, il pourrait partir, cela pourrait être arrangé", a déclaré M. Cameron à la chaîne satellitaire à capitaux saoudiens Al-Arabiya. "Je suis (favorable à) tout pour voir cet homme quitter le pays et avoir une transition sûre en Syrie", a-t-il ajouté.

Une grande partie de l'opposition syrienne pose comme condition sine qua non à toute négociation un départ de Bachar al-Assad. Celui-ci refuse catégoriquement de quitter ses fonctions et s'est dit à plusieurs reprises déterminé à écraser la rébellion.

Toujours du point de vue de l'opposition, le chef du Conseil national syrien (CNS) Abdel Basset Seyda a reproché mardi à la communauté internationale son inaction face au massacre de son peuple. Il s'exprimait dans un discours devant les instances de la principale coalition de l'opposition réunie à Doha, au Qatar.

Il a averti que "si les massacres sauvages du régime se poursuivent, et que le communauté internationale persiste dans son attitude négative et incompréhensible", cela ne pouvait qu'encourager "les courants extrémistes".

Appui des islamistes aux insurgés

De fait, sur le terrain, les violences ont redoublé d'intensité mardi avec une multiplication des attentats et des raids de l'armée. Et les rebelles, appuyés par des groupes islamistes, dont le Front Al-Nosra qui a connu une ascension fulgurante en Syrie, ont infligé de lourdes pertes aux forces pro-régime en recourant aux attentats.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS