Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les combats ont continué de faire rage samedi à Alep où les rebelles ont affirmé avoir repris des positions à l'armée syrienne dans le quartier emblématique de Salaheddine. En visite en Turquie, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton s'est engagée à "accélérer" la fin du régime syrien.

Les affrontements ont également gagné la capitale Damas et d'autres villes du pays, dont Idleb et Homs, où certains secteurs étaient bombardés par l'artillerie de l'armée, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et des militants.

A Alep, deuxième ville du pays, les combats font rage sans relâche depuis le lancement le 8 août par les troupes du régime de Bachar al-Assad d'une offensive terrestre.

Pilonnage intense à Alep

"Les combats sont violents et ne se sont pas arrêtés depuis 24 heures. Plusieurs secteurs d'Alep sont soumis à un pilonnage", a déclaré un commandant de l'Armée syrienne libre (ASL). "L'ASL a réussi à reprendre quelques positions stratégiques à Salaheddine", a-t-il ajouté.

Les rebelles avaient dit avoir opéré un repli "tactique" de Salaheddine face à l'avancée des troupes régulières, alors que les autorités avaient annoncé la reprise totale du quartier.

Selon l'Observatoire syrien des Droits de l'homme (OSDH), l'armée semblait préparer une "vaste opération" contre le quartier d'al-Soukkari, un autre bastion des rebelles à Alep, soumis samedi un pilonnage intense.

La bataille d'Alep, poumon économique du pays, a été présentée comme cruciale par le régime syrien. Au moins 21 personnes, dont 13 civils, ont péri à travers le pays samedi, selon l'OSDH. En près de 17 mois de conflit, plus de 21'000 morts ont péri en Syrie, affirme l'ONG.

Assistances aux insurgés

Face à l'intention affichée du pouvoir syrien d'en finir avec ceux qu'il considère comme des "terroristes", Hillary Clinton s'est engagée samedi à "accélérer la fin de l'effusion de sang et du régime Assad".

Après avoir rencontré son homologue turc à Istanbul, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a déclaré qu'Ankara et Washington devaient entrer dans le détail d'une planification opérationnelle sur les moyens de porter assistance aux insurgés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS