Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les regards de la communauté internationale étaient tournés jeudi vers sur la nouvelle opposition syrienne, entre attentes et interrogations, notamment sur une possible livraison d'armes. Parallèlement, des militants ont dénoncé une situation humanitaire critique près de Damas à l'approche de l'hiver.

La France a annoncé qu'elle poserait la question à ses partenaires européens d'une levée de l'embargo sur "les armes défensives" pour aider la rébellion. Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius devait réunir jeudi à Paris ses homologues allemand, polonais, espagnol et italien, ainsi que leurs collègues de la Défense.

A Londres, le chef du gouvernement britannique David Cameron a réuni jeudi plusieurs de ses ministres pour discuter de la Syrie, et notamment de l'éventualité de livrer des armes aux rebelles, selon la BBC.

Quant à la Suisse, elle a exprimé pour sa part sa "vive préoccupation" de la situation humanitaire qui prévaut en Syrie, et a lancé à nouveau "un appel urgent à toutes les parties au conflit pour qu'elles respectent" le droit humanitaire international.

Vingt mois de violences

Sur le terrain, la région de Damas était jeudi sous les bombes, tandis qu'à Daraya et Mouadamiya al-Cham, les militants ont fait état d'une situation humanitaire critique, avec l'électricité coupée et des habitants qui se ruaient vers les abris.

Ailleurs, des combats opposaient l'armée aux rebelles aux de l'aéroport militaire d'Alep (nord), tandis que la ville rebelle d'Azaz, près de la Turquie, était bombardée par l'armée. A Boukamal, à la frontière irakienne de violents combats ont permis aux insurgés de s'emparer de deux sièges de la Sécurité, rapporte l'OSDH.

Selon cette ONG basée en Grande-Bretagne, les violences ont fait 39 morts jeudi, vingt mois jour pour jour après les premières manifestations anti-régime à l'origine du conflit armé qui a déjà fait plus de 39'000 morts. Ces bilans ne peuvent cependant être confirmés de source indépendante et sont à considérer avec prudence.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS