Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Etat islamique s'est renforcé depuis le début des frappes en Irak et en Syrie de la coalition conduite par les Etats-Unis, a estimé le président syrien Bachar al-Assad. Selon lui, les djihadistes attireraient un millier de nouvelles recrues chaque mois en Syrie.

Interrogé dimanche par la chaîne CBS sur le résultat de ces raids aériens, qui ont débuté en septembre dernier, M. Assad a précisé qu'ils pouvaient "parfois apporter localement un avantage".

Le président syrien a cité des "estimations" selon lesquelles l'EI attirerait un millier de nouvelles recrues chaque mois en Syrie. "Et il s'étend en Irak, en Libye, et dans de nombreux autres pays. Des organisations affiliées à Al-Qaïda ont annoncé leur allégeance à l'EI. Voilà, la situation", a-t-il ajouté.

Prié de dire dans quelles conditions il pourrait quitter le pouvoir, Bachar al-Assad, dont le pays est en guerre civile depuis plus de quatre ans, a répondu: "Quand je n'aurai plus le soutien de la population. Quand je ne représenterai plus les intérêts et les valeurs de la Syrie."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS