Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'exode des Syriens vers les pays voisins se poursuit. Chaque jour, de 2000 à 3000 civils fuient les violences, a affirmé jeudi le HCR. L'agence de l'ONU a recensé jusqu'ici 294'000 réfugiés et prévoit qu'ils seront 710'000 à la fin de l'année.

Les agences de l'ONU et leurs partenaires ont lancé à Genève un nouvel appel financier de 488 millions de dollars pour aider les réfugiés syriens en Jordanie, au Liban, en Irak et en Turquie à passer l'hiver.

Le nombre de réfugiés syriens a été multiplié par sept en six mois, a dit le coordinateur régional du HCR pour les réfugiés syriens Panos Moumtzis. L'appel précédent n'est couvert qu'à 29 %, soit 141 millions de dollars reçus.

"Nous entrons dans la période hivernale. Nous menons une course contre la montre et le soutien de la communauté internationale est crucial", a dit M. Moumtzis. Selon l'UNICEF, la moitié des réfugiés syriens a moins de 18 ans.

Parmi les 710'000 réfugiés syriens que l'ONU prévoit d'aider d'ici la fin de l'année, 280'000 se trouveront en Turquie et 250'000 en Jordanie. Quelque 120'000 autres sont attendus au Liban et 60'000 en Irak.

En marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, les Etats-Unis ont demandé au Conseil de sécurité de "tenter une nouvelle fois" de trouver un accord pour mettre fin à l'effusion de sang, et le chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi a déploré les "désaccords" au sein de cette instance.

Des munitions qui s'épuisent

Sur le terrain, les rebelles ont affirmé avoir lancé une attaque décisive pour prendre le contrôle d'Alep. En début d'après-midi, ils affirmaient disposer d'une quantité de munitions qui leur permettait tout juste de défendre leurs positions.

La télévision officielle a en outre rapporté que les forces de sécurité avaient attaqué le repère d'un "groupe terroriste" dans le quartier insurgé de Jobar à Damas, faisant des "morts et des blessés". Un groupe rebelle a fait exploser un véhicule piégé près d'un barrage de l'armée à Idleb, au nord-ouest du pays, selon l'OSDH et une source militaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS