Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Syrie: la Commission d'enquête se penche sur les attaques au chlore

La Commission d'enquête indépendante de l'ONU sur la Syrie cible notamment les attaques contre les hôpitaux.

KEYSTONE/EPA/YAHYA NEMAH

(sda-ats)

La Commission d'enquête indépendante de l'ONU sur la Syrie mène des investigations sur les récentes attaques présumées au chlore dans la province d'Idlib et dans la Ghouta orientale. Elle a condamné mardi à Genève l'augmentation des violences dans ces zones.

Depuis début janvier, plus de 250'000 personnes ont été déplacées par les affrontements à Idlib, a affirmé la Commission. Un chiffre qui recoupe celui donné par l'ONU depuis décembre.

Ces indications "sont extrêmement troublantes et moquent les soi-disants 'zones de désescalade' prévues pour protéger les civils de tels bombardements", affirme le président de la Commission Sergio Paulo Pinheiro. Il accuse les parties de violer leurs obligations en terme de droit international humanitaire (DIH), notamment après des raids contre trois hôpitaux au moins depuis dimanche.

Son institution a reçu de nombreuses données sur l'utilisation de bombes au chlore par les forces gouvernementales dans deux villes de la région d'Idlib et de la Ghouta orientale. Lundi, les Etats-Unis se sont dits "alarmés" par cette situation et ont ciblé la Russie, accusée de ne pas faire pression sur son allié.

Selon des secouristes et des médecins syriens, une dizaine de personnes ont été atteintes de troubles respiratoires dans la province d'Idlib après des attaques dimanche à l'arme chimique. Dans la Ghouta orientale, plus de 400'000 personnes restent assiégées par les forces gouvernementales.

Et seules une trentaine sur 500 ont été évacuées depuis décembre pour des raisons médicales, a dit mardi devant la presse à Genève un porte-parole du Bureau de l'ONU pour l'aide humanitaire (OCHA). Les bombardements indiscriminés et "la privation délibérée de nourriture de la population civile" constituent des crimes internationaux, a expliqué de son côté M. Pinheiro. Il appelle également à mettre un terme à ces attaques et à un accès humanitaire sans entrave.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.