Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi a été nommé vendredi nouveau médiateur international en Syrie. Sur le terrain, les combats faisaient rage près du principal aéroport militaire de Damas et l'armée pilonnait Alep, alors que le conflit menace toujours de s'étendre au Liban.

L'ancien ministre algérien des Affaires étrangères âgé de 78 ans, prendra la succession de Kofi Annan, qui quittera le 31 août ses fonctions de médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe. Diplomate chevronné, M. Brahimi avait été émissaire de l'ONU en Afghanistan à la suite des attentats du 11 septembre 2001, puis en Irak après l'invasion de 2003.

Résistance rebelle à Damas

Sur le front militaire, des combats ont éclaté près de l'aéroport militaire de Mazzé, dans la banlieue ouest de Damas, preuve d'une résistance rebelle dans la capitale malgré les nombreux communiqués des autorités assurant que la ville avait été "nettoyée des terroristes".

A Alep, insurgés et forces armées se livraient toujours bataille pour le contrôle de cette ville stratégique au nord de Damas. Plusieurs quartiers où les rebelles sont retranchés étaient bombardés tandis que des combats se déroulaient dans d'autres secteurs de la métropole, forçant les civils à se réfugier dans des abris ou à fuir, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Au moins 21 morts

Les violences ont fait au moins 21 morts vendredi selon une organisation syrienne, au lendemain de l'annonce par le Conseil de sécurité de la fin de la mission des observateurs de l'ONU en Syrie, qui étaient chargés depuis avril de surveiller un cessez-le-feu qui n'a jamais été appliqué.

Les corps de 65 personnes non identifiées ont été retrouvés à Qatana, à 20 km au sud-ouest de Damas, selon l'OSDH.

En outre, une réunion des grandes puissances sur la Syrie qui devait se tenir vendredi aux Nations unies à l'initiative de la Russie a été boudée par les Occidentaux et annulée par Moscou, a-t-on appris auprès de diplomates.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS