Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les insurgés syriens ont admis jeudi avoir dû se retirer du quartier stratégique de Salaheddine, à Alep, théâtre de violents combats avec le régime. L'Iran a de son côté organisé une réunion internationale pour trouver une issue négociée au conflit. Les pays réunis recommandent un cessez-le-feu de trois mois.

Les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) qui combattent à Alep, poumon économique du pays où les combats font rage depuis le 20 juillet, ont indiqué s'être retirés du quartier de Salaheddine face à un bombardement particulièrement violent des forces du régime.

Nouveau front

Les brigades de l'ASL vont "constituer un nouveau front vers Seif al-Dawla et Machhad", deux quartiers plus à l'est, a indiqué Wassel Ayoub, commandant d'une brigade de l'ASL. Un autre combattant rebelle a affirmé que les combats avaient fait une trentaine de morts en deux jours.

"Seulement 10% des renforts de l'armée ont été utilisés jusqu'à présent dans la bataille", a ajouté une source, qui avait auparavant indiqué que 20'000 militaires avaient été déployés dans la région d'Alep pour mener cette bataille cruciale pour le régime.

Afflux de réfugiés

A la frontière turque, l'afflux des réfugiés se poursuit. Ces deux derniers jours, plus de 2000 personnes se sont présentées. Depuis le début de l'insurrection en mars 2011, plus de 50'000 Syriens se sont réfugiés en Turquie, selon Ankara. Ils sont accueillis dans neuf camps établis le long de la frontière.

A Téhéran, le gouvernement iranien, principal allié régional de Damas, a organisé une conférence "consultative" en présence de représentants de 29 pays partageant l'approche "réaliste" perse. A l'issue de la réunion, le ministre iranien des Affaires étrangères a appelé l'opposition syrienne "à négocier et à coopérer avec le gouvernement syrien pour accélérer les réformes".

Selon la télévision, les pays représentés à la réunion appellent à un cessez-le-feu de trois mois afin de laisser place au dialogue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS