Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les combats se poursuivaient samedi à Alep, ville la plus peuplée de Syrie, entre l'armée régulière et les rebelles. La France dit souhaiter la formation rapide d'un gouvernement provisoire, alors que les rumeurs de déplacement d'armes chimiques perdurent.

L'armée syrienne a pénétré samedi dans un quartier tenu par les rebelles à Alep (nord). Selon des opposants, des centaines de familles auraient fui les combats, après que l'armée est entrée dans le quartier de Saladin, tenu depuis deux jours par les rebelles. Des affrontements ont aussi été signalés à al Sakhour, un quartier pauvre et fortement peuplé des environs de la ville.

Les habitants de Damas décrivaient, eux, samedi une ville relativement calme, malgré des explosions et des coups de feu sporadiques. Mais la nuit de vendredi à samedi a été secouée de bombardements sur certains quartiers de la capitale par les hélicoptères et les chars de l'armée syrienne, qui tentent de mater les rebelles.

D'autres affrontements ont eu lieu samedi à la frontière avec l'Irak et la Jordanie. Les rebelles contrôleraient deux des trois postes-frontières entre la Syrie et l'Irak, selon les autorités irakiennes.

Déplacements d'armes chimiques

Un général syrien qui a fait défection a affirmé pour sa part que les forces de Bachar al-Assad déplacent des armes chimiques à travers le pays. "Le régime a commencé à déplacer son arsenal chimique et à le redistribuer", selon le général Moustafa Cheikh.

"Ils les déplacent des entrepôts vers de nouveaux sites", a-t-il déclaré à Reuters. "Ils veulent brûler le pays. Le régime ne peut pas tomber sans commettre un bain de sang", selon lui. Mais les propos de l'officier n'ont pu être confirmés de source indépendante. Damas nie de son côté toute intention de la sorte.

Les Etats-Unis déclarent, eux, surveiller attentivement le stock d'armes chimiques de la Syrie et se disent "très préoccupés" quant à leur sécurité, a déclaré samedi la Maison blanche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS