Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un haut responsable militaire iranien a affirmé dimanche que l'Iran avait réussi à percer les secrets d'un drone espion furtif américain RQ-170 Sentinel capturé en décembre. Une copie de l'engin est en cours d'exécution, a-t-il ajouté.

"Je donne quatre indications pour que les Américains comprennent jusqu'à quel point nous avons percé les secrets du drone", a déclaré à la télévision d'Etat le commandant des forces aériennes et spatiales des Gardiens de la révolution, responsables notamment du programme balistique iranien.

"En octobre 2010, l'appareil a été envoyé pour des problèmes techniques en Californie, où il a été réparé, puis il a été envoyé à Kandahar (Afghanistan) en novembre 2010, mais il avait toujours des problèmes techniques", a-t-il expliqué.

Avion capturé en 2011

L'appareil "a ensuite été envoyé dans un aéroport près de Los Angeles en décembre 2010 (...) et a survolé la maison où (Oussama) Ben Laden était caché deux semaines avant qu'il ne soit tué" au Pakistan en mai 2011 par des militaires américains, a-t-il ajouté.

L'Iran a capturé en décembre 2011 un drone RQ-170 Sentinel alors qu'il avait pénétré son espace aérien, en mission d'espionnage des sites nucléaires, selon les médias américains.

Téhéran a affirmé avoir réussi à prendre le contrôle de cet appareil ultrasophistiqué pour l'obliger à se poser dans le désert où il a été récupéré presque intact. Washington a affirmé l'avoir perdu à la suite d'une panne.

ATS