Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Contrairement à ses concurrents Swisscom et Sunrise, Orange Suisse ne prévoit pas de supprimer des emplois. L'opérateur, numéro trois du secteur de la téléphonie mobile, annonce qu'il va créer environ 50 postes.

"Normalement, on compte entre 3 et 5 employés par magasin, et nous ouvrirons plus de 12 nouveaux shops. Nous créerons environ 50 nouveaux postes", a indiqué le patron d'Orange Suisse, Johan Andsjö, dans un entretien paru dans "Le Matin Dimanche" et la "SonntagsZeitung".

"Pour l'instant, l'expansion des shops Orange est une priorité", souligne-t-il. Le Suédois, en poste depuis le 1er octobre, ne peut toutefois exclure un programme de réduction des coûts ces prochaines années. "Mais rien de concret n'est planifié", relève Johan Andsjö.

Baisses de prix

Face à un environnement de marché de plus en plus difficile, les deux principaux opérateurs de Suisse ont annoncé fin octobre des suppressions de postes. Sunrise va licencier 140 personnes, tandis que Swisscom va biffer l'an prochain 400 emplois dans la téléphonie. Parallèlement l'opérateur historique, leader du secteur, va créer 300 postes dans les domaines en croissance.

Le patron d'Orange attend de nouvelles baisses de prix. "J'estime que l'an prochain, les prix vont baisser - comme les années précédentes - une diminution entre 3 et 5%". Selon lui, "les clients obtiendront plus de prestations sans devoir dépenser plus".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS