Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swisscom change de cap. Le groupe de télécommunications va supprimer l'an prochain 400 places de travail, soit quelque 100 postes de cadres et 300 autres équivalents temps plein dans la téléphonie. Parallèlement, il crée 300 emplois dans les secteurs "en croissance".

La restructuration concerne les activités de support, a précisé mercredi une porte-parole de l'opérateur à l'agence financière AWP, sans vouloir fournir plus de détails. Les services à la clientèle se verront, eux, renforcés.

Un plan social est prévu pour les collaborateurs touchés par le redimensionnement, assure l'entreprise dans son communiqué. Celle-ci comptait, à la fin du troisième trimestre 2012, 16'415 emplois au total.

Marché dynamique

Une charge de quelque 50 millions de francs, liée aux coupes, sera portée sur les comptes du quatrième trimestre.

Swisscom dit évoluer dans un marché dynamique, en profonde mutation toutefois. Alors que le secteur de la téléphonie réalisait il y a dix ans encore la plus grande part du chiffre d'affaires du groupe, son importance a fortement diminué depuis, écrit l'entreprise.

Erosion de la téléphonie

Dans le même temps, Swisscom a développé de nombreuses nouvelles affaires qui ont généré des ventes de plusieurs milliards et compensé l'érosion dans le secteur de la téléphonie.

L'offre en matière d'emplois a désormais changé. Elle se trouve dans de nouveaux domaines, explique la société.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS