Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Swisscom a enregistré sur les neuf premiers mois de l'exercice 2010 une stagnation des ventes et une baisse du bénéfice, notamment à cause de sa filiale italienne Fastweb. L'opérateur de télécommunications a toutefois relevé ses prévisions annuelles.
Le bénéfice net a reculé de 8,2% par rapport à janvier-septembre de l'an passé, pour se fixer à 1,4 milliard de francs. Il a été péjoré par la provision de quelque 102 millions constituée au premier trimestre pour l'affaire Fastweb, a indiqué Swisscom ce mardi.
Quant au chiffre d'affaires, il a atteint 8,98 milliards de francs (+0,6%). Mais, net sans Fastweb, il a progressé de 2,3% à 7,3 milliards. Le groupe attribue cette hausse à la reprise conjoncturelle, à des rachats de Swisscom IT Services ainsi qu'à la croissance de la téléphonie mobile et des offres combinées.
Le nombre des clients de téléphonie mobile en Suisse a augmenté de 4% à 5,76 millions. Et la clientèle de Swisscom TV a presque doublé, à 358'000. L'objectif est d'en gagner encore 400'000 d'ici à fin décembre. Du côté des connexions internet à haut débit, le nombre total d'accès a fléchi de 0,6% à 1,79 million.
Les analystes ont salué l'amélioration des prévisions annuelles: un chiffre d'affaires de 12 milliards de francs et un EBITDA de 4,7 milliards, soit des attentes relevées de 100 millions dans les deux cas.
Swisscom se montre en revanche plus prudent pour Fastweb en 2010. Lors des neuf premiers mois, sa filiale a accru ses ventes de 2,9% à 1,4 milliard d'euros. Son résultat avant amortissements a chuté de 15,6% à 341 millions d'euros (473 millions de francs). Mais sur une base comparable, il a crû de 4,1%.
Fastweb a désormais un nouveau directeur général: Alberto Calcagno, qui a été chef opérationnel durant presque trois ans. Carsten Schloter, patron de Swisscom, dirigeait la filiale en intérim depuis la suspension en avril de Stefano Parisi, mis en examen dans l'affaire de fraude fiscale et de blanchiment d'argent en Italie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS