Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Si la fusion devient effective, la nouvelle société s'appellera NV Remontées mécaniques SA (image symbolique).

/KEYSTONE/ANDREE-NOELLE POT

(sda-ats)

Les actionnaires de la société de remontées mécaniques valaisanne Télénendaz ont accepté vendredi de fusionner avec Téléveysonnaz par 76,64% des voix. Des opposants pourraient engager une procédure d'annulation du vote.

Il fallait 66% des voix au moins pour que la fusion soit entérinée. "Le conseil d'administration est satisfait de ce oui franc", a indiqué à l'ats Philippe Lathion, président de Télénendaz.

Durant les deux heures et demie qu'a duré l'assemblée, "beaucoup de questions ont été posées et beaucoup d'opinions exprimées". Il faut dire que le mariage entre les deux sociétés valaisannes a fait des vagues cette semaine.

Opposés à la fusion

Trois actionnaires minoritaires ont saisi la justice pour demander un report du vote tant qu'ils n'avaient pas obtenu certains documents. Mercredi, le tribunal d'Hérens-Conthey a rejeté leur demande de mesures superprovisionnelles.

Pierre Délèze, actionnaire minoritaire, est persuadé que Télénendaz sera lésé par cette union. Il souligne que le tribunal a considéré "que les soupçons de surévaluation de Téléveysonnaz et de sous-évaluation de Télénendaz paraissent vraisemblables". Les opposants se réservent le droit d'engager une procédure en annulation du vote de vendredi.

Téléverbier, qui détient 13% du capital de Télénendaz, n'était pas favorable non plus au mariage des deux sociétés, mais pour une autre raison. "Seule une fusion à quatre de l'ensemble des sociétés des 4 Vallées peut garantir un maintien dans le concert des très grands domaines skiables européens", a-t-elle indiqué à la mi-avril.

NV Remontées mécaniques SA

Téléveysonnaz a accepté récemment la fusion avec Télénendaz par 98% des voix. Si elle devient effective, la nouvelle société s'appellera NV Remontées mécaniques SA.

Son actionnaire principal sera Jean-Marie Fournier, actionnaire majoritaire de Téléveysonnaz et Télénendaz. Quant à Téléverbier, elle sera le deuxième actionnaire principal.

ATS