Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Advanced Digital Broadcast (ADB) a plongé dans les chiffres rouges l'an dernier. Le spécialiste genevois des systèmes pour la télévision numérique a essuyé une perte nette de 12,2 millions de dollars (11,1 millions de francs), contre un bénéfice net de 12,9 millions en 2010.

Le chiffre d'affaires a pour sa part augmenté de 12% pour se fixer 399 millions de dollars, a indiqué mercredi ADB. Au niveau opérationnel, le groupe a dégagé avant coûts de réorganisation un bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) de 7,6 millions de dollars, contre 17,7 millions un an plus tôt.

En ce qui concerne 2012, ADB se montre optimiste. Selon son directeur général Andrew Rybicki, l'année écoulée peut être considérée comme un exercice de transformation. La firme n'articule pour l'heure aucun objectif chiffré, du fait de l'incertitude ambiante.

ATS