Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Si le numérique progresse, les recettes publicitaires du secteur Print continuent de reculer (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Tamedia a enregistré des résultats en baisse au premier semestre 2016. Le bénéfice net du groupe de presse zurichois a baissé de 22% à 55,8 millions de francs.

Ce recul est notamment dû à la baisse du résultat financier par rapport à l'exercice précédent, où il avait contribué au résultat global à hauteur de 17 millions de francs, grâce à la vente d'une participation, explique jeudi Tamedia dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires s'est lui replié de 5,1%, à 503,6 millions de francs, en raison de la baisse des recettes publicitaires du secteur Print. En conséquence, le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) a enregistré un recul de 6,9% à 99,7 millions et le bénéfice avant impôts et intérêts (EBIT) s'est affaibli de 15,4% à 61,3 millions.

Les offres du secteur Digital (domaine du numérique) et l'ensemble des plateformes journalistiques numériques de Tamedia ont déjà contribué, pro forma, à hauteur de 30,9% au chiffre d'affaires et à 49,9% à l'EBITDA, précise le communiqué.

Outre son titre phare, le quotidien zurichois Tages-Anzeiger, Tamedia possède en Suisse romande les quotidiens La Tribune de Genève, 24 Heures et Le Matin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS