Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe de presse Tamedia rachète à Edipresse le magazine économique "Bilan" et la "Tribune des Arts", mensuel encarté dans la "Tribune de Genève". L'opération de rachat doit encore être approuvée par la Commission de la concurrence (Comco), indique Edipresse lundi.

Le trimestriel Gmt, dédié à l'horlogerie de luxe, reste le seul magazine suisse en mains d'Edipresse, a expliqué à l'ats Sylvia Würsten, responsable de la communication du groupe lausannois. Les deux entreprises ne donnent pas d'information sur le prix du rachat, a-t-elle ajouté.

Tiré à 13'111 exemplaires, le bimensuel "Bilan" attire 95'000 lecteurs, précise le communiqué d'Edipresse. Sa rédaction a déjà collaboré avec le magazine économique de Tamedia "Finanz und Wirtschaft". "La collaboration entre les deux équipes sera étendue à des thèmes nationaux", annonce le groupe lausannois.

La "Tribune des Arts" a été créée en 1979. Elle atteint environ 140'000 lecteurs et se présente comme "le magazine de référence sur les thèmes de l'horlogerie et des arts".

Autres titres rachetés

Pour mémoire, Tamedia a déjà lancé en mars 2009 le rachat des autres titres suisses d'Edipresse. L'opération a été approuvée par la Comco en septembre de la même année. Le groupe lausannois avait à l'époque conservé ses activités internationales, les publications liées à l'horlogerie et au luxe, ainsi que "Bilan".

Au 1er janvier 2011, le groupe de presse zurichois possédait 50,1% d'Edipresse, part acquise pour 207 millions de francs. L'achat du reste (49,9%) doit se faire en deux étapes: une tranche de 200 millions d'ici au 1er mars 2012 et une autre, de 69 à 130 millions en fonction des résultats, d'ici au 1er trimestre 2013.

ATS