Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dar es Salaam - Les Tanzaniens sont appelés aux urnes dimanche pour des élections générales qui devraient voir le président sortant, Jakaya Kikwete, à la tête de l'Etat. En cas de victoire, ce serait son second et dernier mandat.
La Tanzanie connaît une relative stabilité dans un environnement régional souvent instable et trois scrutins présidentiels pluralistes ont pu s'y tenir sans accroc majeur depuis 1995, après plus de trente ans de règne unique.
Elu en 2005 avec 80,2% des voix, Kikwete, âgé de 60 ans, fait la course en tête dans les sondages mais son avance sur ses adversaires s'est réduite ces dernières semaines et ces derniers pourraient redresser la barre en cas de forte participation, estiment certains analystes.
Le principal adversaire de Kikwete, le candidat du parti d'opposition Chadema, Willibrod Slaa, a exhorté les électeurs à lui donner l'opportunité de s'attaquer à la corruption et d'améliorer la santé et l'éducation dans un pays où la moitié de la population vit avec moins d'un dollar par jour.
"Les options sont claires : soit vous votez pour le statu quo pour les cinq prochaines années, soit pour le changement qui permettrait de repartir de zéro et d'aller de l'avant", a déclaré Slaa, prêtre catholique défroqué de 62 ans, samedi. "Notre pays est sur la mauvaise voie", a-t-il ajouté.
CorruptionPoliticien chevronné, Kikwete peut se targuer d'avoir mis en oeuvre des politiques économiques cohérentes et d'avoir maintenu la croissance. Ses détracteurs lui reprochent de ne pas avoir réussi à éradiquer la corruption et de n'avoir pas su faire profiter les citoyens des bénéfices d'une économie saine.
L'inquiétude soulevée par la corruption a incité les donateurs à réduire leur aide au développement à la Tanzanie. Kikwete s'est engagé à s'attaquer à ces deux fléaux et a fait le tour du pays pour assister à des milliers de rassemblements organisés par son parti Chama Cha Mapinduzi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS