Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La réduction des tarifs de laboratoire ne semble pas avoir répondu aux attentes. Les chiffres du premier semestre après l'entrée en vigueur de la mesure montrent qu'on est "très loin des objectifs visés", a dit un porte-parole de santésuisse.
Les autorités avaient parlé de 200 millions d'économies annuelles. Or la réduction des coûts est limitée. Aussi longtemps qu'il n'y a pas de responsabilité budgétaire, le risque est grand que la baisse des tarifs soit compensée par une hausse des quantités et une optimisation des prestations, a ajouté le porte-parole.
Autrement dit: on pratique davantage d'examens qui ne répondent pas toujours aux besoins des patients, uniquement pour compenser la baisse des tarifs. Le porte parole de santésuisse espère et attend des améliorations avec le projet de Managed-Care et l'introduction de la responsabilité budgétaire.
Ces baisses de tarifs de laboratoire introduites par Pascal Couchepin avaient suscité une levée de boucliers dans le monde médical. Malgré les vives protestations, ces mesures ont néanmoins été introduites le 1er juillet 2009.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS