Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tariq Ramadan a été confronté à une femme qiu affirme avoir été victime de violences sexuelles dans une chambre d'hôtel à Lyon en 2009 (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Entendu depuis mercredi à Paris par la police judiciaire dans le cadre d'une enquête pour viols et violences volontaires, Tariq Ramadan a été confronté jeudi à une de ses accusatrices, selon des sources proches du dossier. Sa garde à vue a été prolongée.

L'islamologue genevois est visé en France par deux plaintes pour viols. Le parquet de Paris a ouvert en octobre une enquête préliminaire pour viols et violences volontaires.

Une femme, Henda Ayari, ancienne salafiste, l'accuse de l'avoir agressée en marge d'un congrès de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) en 2012. Une accusation rejetée par Tariq Ramadan, qui a porté plainte pour "dénonciation calomnieuse".

Une autre femme a déposé plainte pour viol. Elle dit avoir été victime de violences sexuelles dans une chambre d'hôtel à Lyon en 2009. C'est à elle que Tariq Ramadan a été confronté jeudi après-midi, précise-t-on de source proche du dossier.

En Suisse, quatre de ses anciennes élèves dans un collègue de Genève l'ont accusé d'abus commis pour certaines quand elles étaient encore mineures, mais elles n'ont pas porté plainte à ce jour.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS