Navigation

Taxis sauvages découverts entre Genève et deux stations valaisannes

Ce contenu a été publié le 30 mai 2014 - 13:26
(Keystone-ATS)

Onze personnes ont été interpellées pour avoir pratiqué du taxi sauvage et du cabotage entre l'aéroport de Genève et les stations valaisannes de Verbier et de Haute-Nendaz. La police a intercepté six véhicules immatriculés en France, Lituanie et Lettonie.

Un premier minibus a été intercepté le 8 février dernier sur l'autoroute A9. Il portait des plaques lituaniennes et transportait sept passagers. "Le chauffeur, un Lituanien de 30 ans, effectuait des transports professionnels de personnes de manière illicite", a indiqué la police valaisanne dans un communiqué.

L'enquête a permis de mettre à jour une importante activité de taxis sauvages et de cabotage, soit de transports professionnels de personnes avec des véhicules immatriculés à l'étranger. Les courses avaient lieu entre l'aéroport de Genève et les stations valaisannes de Verbier et de Haute-Nendaz.

Les amendes prononcées se montent à 10'000 francs, précise la police valaisanne. Les contrevenants ont été dénoncés au service valaisan de la circulation routière et de la navigation. Ceux dont les véhicules n'étaient pas équipés d'un tachygraphe conforme ont également été dénoncés pour cette raison.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.