Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les coureurs du Tour de Suisse auront leur dernier rendez-vous avec la montagne ce vendredi au cours de la 7e étape entre Zernez et Sölden sur 160 km. Mais quel rendez-vous, avec une arrivée à 2780 m!

Entre les Grisons et l'Autriche, les coureurs affronteront une seule difficulté dans la journée, mais elle est monstrueuse. Encore plus que les deux dernières années qui avaient vu les victoires de Thibaut Pinot en 2015 et de Tejay Van Garderen l'an passé. En effet, les organisateurs autrichiens ont décidé de juger l'arrivée trois kilomètres plus loin, dans le domaine skiable de Sölden, par rapport aux deux années précédentes. Les coureurs devront donc escalader 14 km à près de 10% de moyenne en partant de Sölden pour franchir la ligne à 2780 m au lieu de 2544 m jusqu'à présent.

Au pied du glacier du Tiefenbachferner, la 7e étape du Tour de Suisse sera le théâtre de l'arrivée la plus élevée d'Europe. La météo aura son importance sur la route des neiges éternelles. Les dernières prévisions annoncent malheureusement de la pluie.

En Suisse, le col le plus élevé, le Nufenen, culmine à 2478 m. Aucune arrivée n'y a jamais été organisée.

Pour corser le tout, les cyclistes devront emprunter un tunnel de 1,7 km à 2,3 km de l'arrivée. Un obstacle supplémentaire qui a obligé la télévision à trouver des solutions techniques pour assurer la couverture de la course, alors que les coureurs seront en train de se mesurer en vase clos.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS