Toute l'actu en bref

La tempête qui a touché Moscou a surpris les habitants.

KEYSTONE/AP/PAVEL GOLOVKIN

(sda-ats)

Quinze personnes, dont des enfants, ont été tuées lors d'une tempête lundi à Moscou, ont indiqué mardi les autorités. Elles sont accusées par certains habitants de ne pas les avoir prévenu à temps.

"Quinze personnes ont été tuées pendant la tempête: dix à Moscou et cinq dans la région de Moscou", a déclaré dans un communiqué le Comité d'enquête russe.

Près de 200 personnes ont été blessées, dont deux enfants en bas âge qui se trouvent dans un état critique, selon le comité, qui a ouvert une enquête sur les événements.

Ce bilan est en hausse par rapport à celui établi lundi soir par le maire de Moscou Sergueï Sobianine, qui faisait état de 11 personnes tuées et 70 blessées dans ce qu'il a qualifié de "tragédie sans précédent" pour la capitale.

La tempête a abattu et déraciné plusieurs milliers d'arbres et endommagé des centaines de structures à Moscou et dans sa région.

Les vents atteignant près de 22 mètres par seconde, accompagnés d'une forte pluie ont aussi provoqué des retards dans les aéroports de Moscou et le train express reliant celui de Vnoukovo a dû interrompre son service à cause d'un arbre tombé sur la voie.

Nouvelle tempête

Certains Moscovites s'insurgeaient de ne pas avoir été avertis à temps par les autorités : nombre d'entre eux étaient dans la rue ou dans des parcs lorsque la tempête a frappé la capitale.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a balayé ces accusations mardi, estimant qu'"il est difficile de savoir si ces cataclysmes climatiques sont prévisibles".

Des images impressionnantes diffusées sur les réseaux sociaux montraient des toits arrachés, des arbres en train de s'abattre sur des voitures et des grues tomber sur des chantiers.

Les services météorologiques russes ont annoncé une nouvelle tempête mercredi, appelant les habitants des régions de Moscou et Vladimir (centre) à la prudence.

ATS

 Toute l'actu en bref