Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La tempête Andrea a soufflé durant toute la journée de jeudi sur la Suisse, accompagnée de vents puissants. MeteoMedia a mesuré des pointes à 270 km/h à la cabane Concordia, près du glacier d'Aletsch (VS) à 2850 m d'altitude, peu avant 17h00.

Le précédent record date de l'ouragan de fin février 1990 qui avait abattu dans les forêts suisses l'équivalent de 2,8 millions de mètres cubes de bois, soit 63% des exploitations moyennes des cinq années précédentes. Des rafales avaient été mesurées à 285 km/h à la Jungfrau, écrit MeteoMedia dans un communiqué.

D'autres pointes ont été mesurées à 189 km/h au Gornergrat (VS), 185 km/h au Titlis (OW/BE/NW), 167 km/h au Chasseral (BE), 154 km/h au Petit-Cervin (VS), 152 km/h aux Diablerets (VD) ou 127 km/h sur le Moléson (FR), selon MeteoMedia et MeteoNews.

Neige jusqu'à 1000 mètres

En Suisse romande, des pointes ont été mesurées à Evionnaz (159 km/h), à Rossens à 104 km/h, à Delémont à 91 km/h et à Neuchâtel à 83 km/h. La tempête Andrea est accompagnée de fortes chutes de pluie. La limite de la neige s'est élevée vers 1000 m.

En montagne, les fortes chutes de neige augmenteront le danger d'avalanche qui devrait à nouveau passer à 4 sur 5 en plusieurs endroits, notamment du Valais et dans la région du Gothard.

Trafic perturbé

En soirée, les trains circulaient difficilement en Valais et au tunnel du Gothard. Entre Brigue (VS) et Lausanne, le trafic grande ligne s'est rétabli vers 23h00 mais les trains circulaient sur une seule voie entre Riddes et St-Maurice. Un train Interregio est resté bloqué pendant 3 heures et demi avec des passagers à l'intérieur, entre Saxon et Riddes.

Le canton de Berne compte de nombreuses perturbations à cause d'Andrea. Presque toutes les voies ferroviaires et les téléskis dans les Alpes bernoises ainsi que dans les régions en altitude dans l'Oberland ont été interrompus.

Dans le canton de Vaud, le Jura bernois, le Seeland et le Mittelland, de nombreux arbres ont été abattus et des tuiles arrachées par la tempête. A plusieurs endroits, cela a coupé la route. L'Aar menace par ailleurs de déborder, notamment en aval du lac de Bienne.

ATS