Toute l'actu en bref

L'accident s'est produit dans les chutes de Kintampo (centre du Ghana), une attraction touristique populaire de la région Brong-Ahafo.

GoogleMaps

(sda-ats)

Vingt lycéens sont morts noyés ou écrasés par des chutes d'arbres dimanche après-midi, ont annoncé les services de secours. Ils étaient en train de nager dans une rivière du Ghana lorsqu'une violente tempête s'est levée.

Cet "accident inhabituel" s'est déroulé alors qu'un groupe de lycéens nageaient dans les chutes de Kintampo (centre du Ghana), une attraction touristique populaire de la région Brong-Ahafo, a indiqué à l'AFP le porte-parole des pompiers, Prince Billy Anaglate.

"Ils nageaient dans la rivière lorsqu'une tempête accompagnée de violentes bourrasques de vent a déraciné des arbres qui sont tombés sur eux", a-t-il expliqué. Dix-huit lycéens sont morts sur le coup, et deux à l'hôpital, a-t-il indiqué, ajoutant que onze autres recevaient des soins.§

"Nous exprimons nos condoléances aux familles des victimes et prions pour les blessés", a déclaré dans un communiqué la ministre ghanéenne du Tourisme Catherine Abelema Afeku, qualifiant la tragédie de "tempête malencontreuse".

Le Ghana est régulièrement le théâtre de catastrophes mortelles (inondations, explosions de tankers pétroliers...), dues en partie à une législation laxiste et au non-respect des règles.

ATS

 Toute l'actu en bref