Toute l'actu en bref

Pendant les fêtes de Noël, au moins six personnes ont péri et 18 autres ont été portées disparues aux Philippines après le passage du puissant typhon Nock-Ten (archives).

KEYSTONE/EPA/FRANCIS R. MALASIG

(sda-ats)

Environ 6000 personnes ont été évacuées de leur foyer en prévision de l'arrivée d'une tempête tropicale qui a frappé dimanche le sud des Philippines. Elle risque de générer inondations et glissements de terrain, selon les autorités.

La tempête, appelée "Auring", a frappé l'île de Siargo - au large de l'île méridionale de Mindanao - avec des vents soufflant jusqu'à 70 km/h.

Il est prévu qu'elle se déplace vers l'ouest, et traverse les îles du sud et du centre, avant de quitter l'archipel d'ici mardi, a indiqué l'agence météorologique philippine.

Les autorités s'attendent à des inondations dues au débordement de cours d'eau, certaines ayant déjà eu lieu dans certaines localités où la pluie a commencé à tomber avant l'arrivée de la tempête, selon Amado Posas, le directeur de la protection civile des opérations dans la zone affectée. Les agences de surveillance des catastrophes ont donné l'instruction de procéder à des évacuations préventives, a-t-il précisé.

Les liaisons maritimes dans les zones touchées ont été suspendues par le gouvernement.

Avec en moyenne une vingtaine de tempêtes majeures chaque année, la plupart meurtrières, les Philippines occupent régulièrement la première place des pays de la région les plus touchés par les typhons.

Pendant les fêtes de Noël, au moins six personnes ont péri et 18 autres ont été portées disparues après le passage du puissant typhon Nock-Ten.

ATS

 Toute l'actu en bref