Toute l'actu en bref

Les deux suspects ont été arrêtés à Christiana, dans le Tennessee.

KEYSTONE/AP Tennessee Bureau of Investigation

(sda-ats)

Une chasse à l'homme sur tout le territoire américain s'est soldée jeudi par la capture de deux prisonniers évadés, à la "dangerosité indescriptible", selon les mots d'un shérif. Les deux hommes avaient abattu deux agents pénitentiaires chargés de leur transport.

L'évasion entourée de mystère s'est produite mardi au petit matin. Les deux individus étaient membres d'un groupe de 33 détenus faisant l'objet d'un transfert de prison dans l'Etat de Géorgie.

Placés dans un autocar doté d'une cellule grillagée, ils ont réussi à s'échapper, abattant les deux employés armés qui conduisaient véhicule. Les autorités n'ont pas précisé, comment ils ont réussi ce tour de force.

Les deux évadés ont ensuite volé sous la menace une Honda Civic verte, dans laquelle ils ont disparu, abandonnant les 31 autres prisonniers restés dans le car. Mais jeudi, en soirée, le bureau des enquêtes de Géorgie a fait savoir que les deux malfrats avaient été capturés et étaient détenus dans l'Etat voisin du Tennessee.

Extrêmement dangereux

"CAPTURES: fugitifs en prison après course-poursuite dans le TN (pour Tennessee, ndlr). Plus d'informations prochainement", avait pour sa part tweeté le gouverneur de Géorgie Nathan Deal, qui avait prévenu les habitants d'être sur leurs gardes face à ces deux individus "extrêmement dangereux".

"Ils sont armés de pistolets de calibre 9 mm pris aux agents pénitentiaires. Leur dangerosité est indescriptible", avait abondé le shérif.

Le duo n'avait pas grand-chose chose à perdre. L'un, âgé de 43 ans, est un criminel multirécidiviste condamné à la réclusion à perpétuité, notamment pour des brigandages et des agressions. L'homme est décrit comme un sociopathe que rien n'arrête.

Avec un casier judiciaire extrêmement chargé malgré son jeune âge de 24 ans, son comparse est lui membre d'un gang de sinistre réputation, les Ghostface Gangsters, qui prône la suprématie de la race blanche. Il purgeait une sentence de 20 ans de prison, après avoir déjà fait plusieurs passages derrière les barreaux.

ATS

 Toute l'actu en bref