Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

C'est l'heure des excuses pour Benoît Paire. Le tennisman français a regretté ses propos de la veille après son exclusion des JO.

Paire a été exclu mardi de l'équipe de France pour en avoir "bafoué les règles". Il a dit "regretter" les propos qu'il a tenus après son élimination du tournoi olympique de Rio le même jour.

"Je tiens à préciser que l'on m'a interviewé à chaud à la sortie d'un match important que je venais de perdre. Je suis malheureusement impulsif et je regrette cette sortie médiatique", a fait savoir le 32e joueur mondial via un communiqué.

"Maintenant, je sais comment se passent les Jeux olympiques. Je suis content de les quitter", avait notamment affirmé le Français à la sortie du match perdu au deuxième tour contre l'Italien Fabio Fognini (4-6, 6-4, 7-6 (7/5) durant lequel il s'était procuré deux balles de match.

Il s'était exprimé quelques minutes avant l'annonce, sur France Télévisions, de son exclusion par la Fédération française de tennis. Une décision prise "après plusieurs recadrages, de nombreuses discussions et pas mal de manquements aux règles de vie", avait expliqué le directeur technique national Arnaud di Pasquale.

"C'est inadmissible. C'est un manque de respect vis-à-vis de ses camarades et du staff", avait souligné le DTN.

"J'aime les JO et je suis très fier d'avoir pu porter les couleurs du maillot français. Je n'étais pas dans les meilleures dispositions psychologiques en raison de problèmes d'organisation et de communication dont je ne suis pas responsable", a-t-il expliqué dans le communiqué.

Paire avait été retenu pour la première fois en équipe de France après le forfait de Richard Gasquet (dos). Il avait déjà déclaré après le Masters 1000 du Canada que les JO n'étaient pas un objectif prioritaire pour lui.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS