Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Huit jours après une incroyable défaite à Paris-Bercy devant Gaël Monfils - cinq balles de match dans sa raquette ! - Roger Federer entamera dimanche soir face à David Ferrer son parcours au Masters de Londres. Avec l'ambition de remporter un cinquième titre.
Titré en 2003 et 2004 à Houston, en 2006 et 2007 à Shanghaï, le Bâlois, s'il s'impose à Londres, égalerait le record d'Ivan Lendl et de Pete Sampras qui ont gagné tous deux à cinq reprises ce tournoi des "Maîtres". Roger Federer peut aborder cette ultime échéance de l'année avec un réel optimisme. Depuis l'US Open, il a gagné seize des dix-huit rencontres qu'il a disputées. Il apparaît particulièrement affûté en cet automne, beaucoup plus en tout cas que son grand rival Rafael Nadal.
Le no 1 mondial n'a plus joué depuis sa défaite le 14 octobre à Shanghaï face à Jürgen Melzer. Il a fait l'impasse sur le rendez-vous de Paris-Bercy en raison de douleurs à l'épaule. Il revient à Londres où il avait touché le fond l'an dernier en se montrant incapable de gagner le moindre set lors de ses trois rencontres du round-robin contre Robin Soderling, Nikolay Davydenko et Novak Djokovic. Lors de ses deux premières participations à ce tournoi, il avait à chaque fois échoué en demi-finale face à Roger Federer.
Il est bien sûr très risqué de parier avant l'entame du tournoi sur une finale de rêve entre Rafel Nadal et Roger Federer. Les deux hommes n'ont été opposés qu'une seule fois cette année, au printemps à Madrid. Ensuite, Roger Federer a raté les trois rendez-vous que lui avait proposés Rafael Nadal, à Roland-Garros, à Wimbledon et à Flushing Meadows. A Londres, Rafael Nadal sera fixé très vite. Son premier match lundi soir contre Andy Roddick sera déjà un match couperet pour lui. Absent des courts depuis plus d'un mois, le Majorquin sera-t-il tout de suite dans le rythme pour contrer le service de l'Américain ?
Contrairement à Nadal, Roger Federer semble à l'abri de toute mauvaise surprise lors de son premier match contre Ferrer. Il n'a pas perdu une seule des dix rencontres qui l'ont opposé par le passé au Valencien. En indoor, on voit mal comment Ferrer pourrait inverser la tendance. S'il cueille un onzième succès contre Ferrer, Roger Federer affrontera mardi le vainqueur de la première rencontre de dimanche entre Robin Soderling et Andy Murray.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS