Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Terre des hommes est la lauréate du Prix pour l'humanité, la paix et la fraternité remis par la Fondation Balzan et doté d'un million de francs (image d'illustration).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

La Fondation Balzan a annoncé lundi les quatre lauréats de ses prix 2018. Outre ses récompenses annuelles, la fondation a également décerné cette année le Prix pour l'humanité, la paix et la fraternité à la fondation Terre des hommes.

L'organisation helvétique est distinguée en particulier pour son projet SIMSONE. Dans la région de Ségou au Mali, il permet, "à travers la formation de soignants sur le terrain, de sauver des nouveau-nés à la naissance et de soigner avec succès leurs mères", détaille lundi la Fondation Balzan dans un communiqué.

Le Prix pour l'humanité, la paix et la fraternité est doté d'un million de francs. Sa fréquence d'attribution n'est pas régulière, mais au moins espacée de trois ans. Le prix récompense une personne ou une institution qui s'est distinguée par ses mérites humanitaires. Mère Teresa (1978) et l'Abbé Pierre (1991) figurent parmi les précédents lauréats.

Azote et légumineuses

Dotés de 750'000 francs chacun, les prix Balzan 2018 ont été attribués à quatre chercheurs. La Britannique Marilyn Strathern de l'Université de Cambridge a été distinguée dans la catégorie anthropologie sociale "pour le caractère profondément novateur et heuristique de sa critique des oppositions conceptuelles occidentales, telles que individu/société, homme/femme, nature/culture".

L'Allemand Jürgen Osterhammel de l'Université de Constance a remporté la palme dans la catégorie histoire globale alors que le germano-néerlandais Detlef Lohse de l'Université de Twente est primé pour ses travaux dans la dynamique des fluides.

Le prix pour l'écologie chimique revient à la Hongroise Eva Kondorosi du Centre de Recherche de l'Académie Hongroise des Sciences. Elle a été récompensée pour "ses recherches dans la biologie moléculaire de la symbiose entre plantes légumineuses et bactéries fixatrices d'azote". Les lauréats recevront officiellement leur prix en novembre à Rome.

Nouveaux thèmes en 2019

L'an prochain, les prix seront remis dans les catégories suivantes: études cinématographiques, études islamiques, théorie de l'équation différentielle partielle et pathophysiologie de la respiration: des sciences de base au lit du patient.

La Fondation Balzan, créée en 1956, décerne tous les ans quatre prix, parmi les mieux dotés derrière les Nobel, à des scientifiques et des chercheurs de renommée internationale. Elle porte le nom du journaliste antifasciste et administrateur du "Corriere della Sera", Eugenio Balzan (1874-1953), qui s'était exilé en Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS