Toute l'actu en bref

Selon où on se trouve, la vente d'oranges n'a pas la même valeur ni le même objectif (photo symbolique).

KEYSTONE/AP/Muhammed Muheisen

(sda-ats)

La traditionnelle vente d'oranges de Terre des Hommes se tient cette année vendredi et samedi. Près de 1500 bénévoles interpelleront les passants sur plus de 230 stands dans toute la Suisse. L'objectif est de récolter de l'argent pour financer des projets de santé.

Présentée par l'oeuvre d'entraide comme la plus grande action humanitaire de rue de Suisse, la vente des oranges est une institution depuis 55 ans, écrit Terre des Hommes (TdH) dans un communiqué. L'année dernière, l'événement a généré près de 750'000 francs de recettes, soit près de 100'000 francs de moins qu'un an plus tôt.

L'argent récolté par la vente des oranges est destiné avant tout aux projets de santé de TdH. L'argent récolté en 2015 a permis de soigner 27'000 enfants et de combattre la malnutrition au Bangladesh. TdH a pu former plus de 6200 personnes dans les domaines de la nutrition, de l'hygiène et des soins médicaux.

La plus grande ONG suisse d'aide à l'enfance mène aujourd'hui 23 projets de santé dans 17 pays, précise-t-elle dans son communiqué. Son ambassadrice Laetitia Guarino, ex-Miss suisse et étudiante en médecine qui fait partie des bénévoles, souligne qu'il est "intolérable que trop d'enfants meurent encore de maladies bénignes chez nous".

ATS

 Toute l'actu en bref