Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - Le chef du FSB, les services secrets russes, a fait état de la présence à travers le territoire de l'ex-Union soviétique de "terroristes" en quête de matériaux nucléaires. Près de vingt vols ou pertes de ces matériaux ont été recensés dans les pays de l'ex-URSS.
Le responsable du FSB n'a cependant pas précisé quels mouvements étaient soupçonnés de vouloir se doter de tels matériaux.
Rien n'indique pour le moment que des éléments terroristes aient pu mettre la main sur des matériaux nucléaires sensibles, mais près d'une vingtaine cas avérés de vols ou de pertes de plutonium ou d'uranium hautement enrichi ont été recensés, dont plusieurs dans l'ex-URSS, ont noté les experts.
Malgré l'amélioration considérable, en partie financée par les Etats-Unis, de la sécurité dans les installations nucléaires russes depuis l'effondrement de l'Union soviétique en 1991, ces mêmes experts estiment que le risque reste élevé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS