Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des technologies de conduite en "formations" pourraient permettre de réduire le nombre de chauffeurs sur les trajets (image d'illustration).

KEYSTONE/AP/PAVEL GOLOVKIN

(sda-ats)

Tesla développe un camion électrique en conduite autonome capable d'évoluer en "formations" qui suivent un véhicule de tête. Le constructeur américain d'automobiles électriques est près de tester un prototype.

C'est ce qui ressort d'un échange d'e-mails entre Tesla et le Department of Motor Vehicles (DMV) du Nevada, dont Reuters a pris connaissance. Entretemps, Tesla a rencontré des responsables californiens mercredi pour "évoquer ses travaux sur les camions autonomes", a déclaré Jessica Gonzalez, porte-parole du DMV.

Tout cela montre que Tesla incorpore une technologie de conduite autonome - ce qui est nouveau - dans un camion électrique qu'il compte dévoiler en septembre, selon ses propres dires, et progresse vers des tests en temps réel.

Un bon test

Les poids lourds sont considérés comme un bon test des capacités de conduite autonome car ils sont moins soumis aux aléas du trafic urbain que les automobiles et leur vitesse sur autoroute est relativement constante.

Des technologies de conduite en "formations" sont également testées, car on y décèle la possibilité de réduire le nombre de chauffeurs sur les trajets.

Tesla s'est refusé à tout commentaire. Des responsables du Nevada ont confirmé la réunion avec Tesla, ajoutant que ce dernier n'avait pas encore sollicité de licence. Ils n'en ont pas dit davantage.

ATS